La charte de l'éducateur jeunes

 

 

 

LA CHARTE DE L'EDUCATEUR JEUNES AU SEIN DU SCM

Je suis éducateur au sein du SCM et à ce titre  je m’engage à :

-          Etre exemplaire et maître de moi en toutes circonstances ;

-          Apprécier la victoire et accepter la défaite avec objectivité ; 

-          Etre sportif et fair-play dans toutes mes relations ; 

-          Refuser toutes les formes de contestations et de tricheries ; 

-          Respecter les partenaires, adversaires, arbitres, éducateurs, officiels… ; 

-          Mieux connaître et bien transmettre les règles du jeu ; 

-          Etre animé par l’esprit du jeu ; 

-          Garantir l’éthique et l’esprit d’équipe ; 

-          Privilégier avant tout la sécurité des enfants.

 

 


Les dix commandements de l’éducateur au sein du SCM :

-          Aimer les jeunes et éprouver du plaisir en leurs compagnies ;

-          Bien connaître les jeunes ;

-          Servir de repère, de guide ;

-          Etre exigeant ;

-          Etre à l’écoute du jeune ;

-          Favoriser une réelle communication avec tous les jeunes ;

-          Etre en phase avec tous ces jeunes ;

-          Savoir donner de la confiance et rassurer les jeunes en toutes circonstances ;

-          Etre toujours respectueux via ces jeunes ;

-          Etre ponctuel

 

 


Les Principales valeurs de l’éducateur jeunes au sein du SCM :

-          L’amitié

-          Le contrôle de soi ;

-          Le courage ;

-          L’exemplarité ;

-          La générosité ;

-          La disponibilité ;

-          Le goût de l’effort ;

-          L’honneur ;

-          La loyauté ;

-          La politesse ;

-          Le plaisir ;

-          Le respect ;

-          La solidarité ;

-          La sportivité ;

-          La tolérance ;

-          La ponctualité

En un mot vous devez êtres des dieux……………….

 

 

Les conseils pédagogiques que peuvent donner nos coaches aux nouveaux éducateurs qui intègrent notre école de football en tant que jeune « Padawan du coaching » au sein du SCM :

• L’éducateur veille à préparer son entraînement par rapport aux exigences de la catégorie, et tiens compte également des conditions d’entraînement (nombre d’enfants, nombre d’encadrants…), des conditions climatiques...

• Il arrive le premier au stade, vérifie le matériel et les ballons, prévoit les bouteilles d’eau.

• Il mets en place le ou les premiers  jeux avant l’arrivée des enfants. Pour les débutants et pitchounes, il veille à mettre en place un terrain type « plateau » avant le début de la séance d’entraînement.

• Puis, il accueille les enfants et s’assure qu’ils viennent dire bonjour à tous les coaches présents.

• Avant le début des exercices ou des jeux, il explique ce qu’il faut faire et le démontre si besoin.

• Il doit rester simple dans ses explications : les garçons et les filles comprennent tout de suite si, ce que l’on dit est juste ou pas. Moins de 2mins pour expliquer un jeu : en 4 phrases, le jeu doit être "lancé".

• Ne pas hésiter à imager. Exemple : au lieu de dire "ne pas rentrer dans la zone X", dire plutôt "ne pas rentrer dans la marre aux crocodiles", surtout chez les pitchounes.

• Faire "passer" les enfants un maximum de fois sur l'exercice. Le progrès vient de la répétition et non des explications.

• Le tout petit est prêt dès son arrivée sur le terrain. Son échauffement, c’est la jonglerie, les jeux avec ballons ou sans ballons, ……..et non les tours de terrains, pensez-y.

• N’oubliez pas qu’en faisant des jeux basés sur la technique on fait également du physique (notamment de l’endurance).

Encourager et surtout ne jamais blâmer, surtout en situation d'échec : "Appliquez-vous ! C'est bien ! Recommencez !".

Soyez "Pro" dans vos interventions, ce n'est pas en disant : ''çà ! Ce n'est pas bien !'' que l'enfant va réussir la prochaine fois qu'il va réessayer le geste demandé. Il faut lui expliquer pourquoi il a raté et comment faire pour réussir.

Exemple : la passe d'un enfant est ratée, lui dire au lieu de çà ! ce n’est pas bien !!! : Tu n'as pas réussi car ton pied d'appui (le pied gauche « pour un droitier ») était trop loin du ballon...Il faut que ton pied d'appui soit à côté du ballon au moment ou tu frappes dans la balle. Lui montrer le geste.

Priorité à la technique, aux contacts corps/ballon pour contrôler, passer, dribler, centrer, tirer ou reprendre le ballon...

• A chacun son geste... On ne corrige que pour aider à trouver le geste juste, c à d, celui qui convient le mieux aux possibilités corporelles de chaque enfant.

• Dans le cadre de la séance d’entraînement, les exercices avec ballon doivent bien sûr rester simples et accessibles à tous. Privilégier, les jeux à thèmes, les jeux concours pour s’amuser….

Puis surtout rester cool, il faut surtout y prendre du plaisir et garder à l’esprit que le foot, ce n’est qu’un jeu………….

BONNE ANNÉE À VOUS

NOTRE SECRÉTAIRE SE LACHE